Au cinéma

Au cinéma : «Life»

Après « Un homme très recherché », sorti l’année dernière, Anton Corbijn nous livre sa quatrième réalisation : « Life ». Robert Pattinson, dernièrement à l’affiche de « Cosmopolis », « The Rover » ou encore « Maps to the stars », ainsi que Dane DeHaan, révélé grâce à « Chronicle » et « The place beyond the pines », tiennent les rôles principaux. Luke Davies signe le scénario du long-métrage, d’après des faits réels. « Life » sortait dans nos salles françaises le 9 septembre 2015.

Synopsis : Un jeune photographe qui cherche à se faire un nom croise un acteur débutant et décide de lui consacrer un reportage. Cette série de photos iconiques rendit célèbre le photographe Dennis Stock et immortalisa celui qui allait devenir une star : James Dean.

Le scénario de « Life » va bien plus loin que le simple biopic dans sa construction. Alors oui, en effet, ce long-métrage porte également à l’écran la naissance du mythe James Dean, juste avant qu’il n’éclore, et ouvre une fenêtre intéressante sur cette partie de sa vie, notamment avec le point de vue du photographe Dennis Stock. Cependant, le véritable personnage central de « Life » se trouve être ce dernier, dans sa quête, presque inaccessible, de pouvoir prendre une série de photographies de l’acteur, alors encore inconnu. Un curieux lien s’établit entre la relation du photographe et son modèle, et celle du réalisateur et de son film. Le propos de cette production fonctionne dans ces deux cas d’association. Ainsi, « Life » trouve un axe très intéressant dans cette quête, presque palpable, de l’artiste pour son œuvre, transcendant les frontières du biopic, un peu simplet, de la reconstitution. « Life » est, dans le fond, un biopic comme il devrait en exister bien plus.

Dans le rôle principal du photographe Dennis Stock, on retrouve le jeune acteur Robert Pattinson. Il est intéressant de constater que son interprétation est à l’image de son personnage : perdue. Il alterne énormément avec différentes émotions, offrant un aspect très bancal à son personnage. De même, il est intriguant d’y voir une similitude entre le personnage de Dennis Stock et Anton Corbijn, réalisateur de « Life » et, lui aussi, photographe. À ses côtés, Dane DeHaan prête ses traits au, désormais, légendaire Jams Dean. Le mot incarnation prend tout son sens, lorsque l’on découvre le jeune acteur devenir, peu à peu, une copie, quasi-parfaite, de James Dean. Son interprétation ne reste pas pour autant qu’un simple mimétisme et se trouve être bien plus complexe qu’en apparence. Notamment en ce qui concerne la relation entre les deux personnages, à la fois très amicale et très conflictuelle. Une relation réaliste et jamais fantasmée, à l’image de la vie : avec ses hauts et ses bas.

La réalisation de Anton Corbijn est égale à elle-même : majestueuse dans ses choix de cadrages. Tout y est millimétré, et rejoint le travail d’un photographe dans la conception des différentes images perceptibles dans le plan. « Life » trouve une beauté inouïe dans son esthétique, où la direction photographique, de Charlotte Bruus Christensen, apporte un atout non-négligeable à l’ensemble, permettant cette ambiance si palpable d’exister. Alors certes, le long-métrage ne possède pas un rythme effréné, bien au contraire, il se veut davantage contemplatif, prônant la lenteur plutôt qu’une dynamique. Il n’est reste pas moins intriguant et intéressant, sans jamais devenir trop long et ennuyeux, grâce à un montage qui nourrit sans cesse l’interpellation du spectateur. Dans cette orchestration quasi-parfaite, il est dommage de voir apparaître, à la fin, des cartons explicatifs, ramenant trop brutalement le fait que ces personnages aient existé, et que, pourtant, le spectateur avaient réussi à oublier …

« Life » est un biopic, incarné avec force par ses deux acteurs principaux, et où il dépasse la barrière du simple biopic. Le long-métrage est autant centré sur Dennis Stock et James Dean, que le rapport à l’artiste et son œuvre, portant, avec cela, un propos bien plus universel.

089995

Life. De Anton Corbijn. Avec Robert Pattinson, Dane DeHaan, Joel Edgerton, Ben Kingsley, Alessandra Mastronardi, Kelly McCreary, Kristen Hager, Kristian Bruun, …

Sortie le 9 septembre 2015.

Publicités

Une réflexion sur “Au cinéma : «Life»

  1. Pingback: Top & Flop 2015 : Le bilan de l’année | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s