Au cinéma

Au cinéma : «La face cachée de Margo»

Après sa première réalisation « Robot and Franck » en 2012, Jake Schreier nous livre sa deuxième réalisation : « La face cachée de Margo ». Nat Wolff, aperçu dans « Nos étoiles contraires », et Cara Delevingne interprètent les rôles principaux. Justice Smith, Austin Abrams, Halston Sage et Jaz Sinclair complètent le casting. Scott Neustadter et Michael H. Weber, scénaristes de « 500 jours ensemble » et « Nos étoiles contraires », signent le scénario, d’après l’œuvre littéraire homonyme de John Green. « La face cachée de Margo » sort dans nos salles françaises le 12 août 2015.

Synopsis : Margo, voisine énigmatique de Quentin, aimait tant les mystères qu’elle en est devenue un. Après l’avoir entraîné avec elle toute la nuit dans une expédition vengeresse à travers leur ville, Margo disparaît subitement – laissant derrière elle des indices qu’il devra déchiffrer. Sa recherche entraîne Quentin, et sa bande de copains, dans une aventure où il devra découvrir le vrai sens de l’amitié … et de l’amour.

Nouvelle adaptation cinématographique d’une œuvre littéraire de John Green, après « Nos étoiles contraires » l’année dernière, « La face cachée de Margo » semble être fait du même acabit. La première constatation qui paraît évidente à la vue de ce nouveau long-métrage, est la présence, dans le scénario, d’une niaiserie et d’une naïveté accablantes. Tout est grandiloquent simplement pour l’être, on parle de grands sentiments et des tourments de la vie avec l’impression que les personnages sont arrivés à un âge où ils ont tout vécu. À cause de cet élément, dérangeant de bout en bout, « La face cachée de Margo » sonne perpétuellement faux, tandis qu’une voix off, omniprésente et agaçante, n’arrange pas les choses. L’aspect chasse au trésor, amené par les énigmes du personnage de Margo, aurait pu offrir un joli ton au long-métrage, mais il n’est malheureusement jamais exploité comme tel et reste un prétexte sous-exploité à la romance en carton, sur-exploitée.

Dans les rôles principaux de Quentin et Margo, on découvre Nat Wolff et Cara Delevingne. Nat Wolff, déjà à l’affiche de « Nos étoiles contraires » se trouve être très vite insignifiant, tant il ne dégage rien à l’écran et que son jeu d’acteur se résume à jouer l’incompréhension tout du long. La seule séquence où l’acteur américain s’essaye à renforcer son interprétation, par un ton dramatique, tombe à l’eau à cause de son manque de justesse. À ses côtés, Cara Delevingne est transparente. Déjà par son temps limité d’apparition, puis à cause de son jeu d’actrice se voulant mystérieuse, sans jamais y parvenir. Pire encore, le personnage de Margo est un personnage fantôme, quelqu’un dont on parle tout le temps sans jamais le voir. Malheureusement, la jeune actrice ne possède pas le charisme pour offrir une telle aura à Margo. Le reste du casting est à l’image de ces deux-là, insipide, sans consistante et à l’écriture bien trop stéréotypée …

Justement, la réalisation de Jake Schreier amplifie cette stéréotypie, en usant de contre-jour ou de ralenti maladroit. Ces quelques gimmicks deviennent presque gênants, tant ils sont usés et sur-utilisés dans « La face cachée de Margo », enlaidissant le long-métrage d’artifices, qui ne font qu’alourdir l’ensemble. En effet, le long-métrage est extrêmement mal construit, de par son montage et son rythme affreusement long. La bande-originale de Ryan Lott n’arrange pas les affaires du long-métrage, lorgnant vers une niaiserie de mauvais goût et ne faisant qu’encourager le reste des éléments dans ce sens. Néanmoins, lorsque « La face cachée de Margo » échappe à cela, la mise ne scène devient automatique, enchaînant les champs et contre-champs sans recherche artistique et esthétique. À défaut d’être agaçant, le long-métrage se change en objet cinématographique quelconque et oubliable, marchant dans les pas d’autres … Pourtant tout ce que rejette le fond du long-métrage.

« La face cachée de Margo » n’est qu’un énième teen-movie passant à côté de ses thématiques, cherchant davantage les grands mots marquants, plutôt qu’une sincérité, certes moins sensationnelle. Le charisme existant des acteurs principaux n’aide pas à éprouver de la sympathie pour cette production.

703983476

La face cachée de Margo. De Jake Schreier. Avec Nat Wolff, Cara Delevingne, Justice Smith, Austin Abrams, Halston Sage, Jaz Sinclair, Cara Buono, Caitlin Carver, …

Sortie le 12 août 2015.

Publicités

Une réflexion sur “Au cinéma : «La face cachée de Margo»

  1. Pingback: Dossier : Le teen-movie aujourd’hui, | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s