Au cinéma

Au cinéma : «Les 4 Fantastiques»

[Cette critique est la critique positive du long-métrage. Une critique plus négative est à retrouver ici !]

Après sa première réalisation « Chronicle » en 2012, Josh Trank nous livre son deuxième long-métrage : « Les 4 Fantastiques », reboot de la célèbre franchise issue de l’univers des comics Marvel. Miles Teller, Kate Mara, Michael B. Jordan, déjà à l’affiche de « Chronicle » et Jamie Bell interprètent les rôles principaux. Toby Kebbell, Reg E. Cathey et Tim Blake Nelson complètent le casting. Simon Kinberg, scénariste de « X-Men : Days of Future Past » Josh Trank et Jeremy Slater signent le scénario du long-métrage. « Les 4 Fantastiques » sortait dans nos salles françaises le 5 août 2015.

Synopsis : Quatre jeunes génies se retrouvent projetés dans un univers alternatif et dangereux, qui modifie leurs formes physiques mais aussi leurs vies de façon radicale. Ils devront apprendre à maîtriser leurs nouvelles capacités et à travailler ensemble pour sauver la Terre d’un ancien allié devenu leur ennemi.

Une chose est sûre, derrière ce scénario de « Les 4 Fantastiques », un vent de modernité et de fraîcheur plane sur ce long-métrage. En effet, le schéma scénaristique sort légèrement des sentiers battus, en terme de production super-héroïque, préférant mettre en avant les personnages et leurs relations, plutôt qu’une démonstration, vulgaire, de leur super-pouvoir. Avec sa narration, « Les 4 Fantastiques » prend, à la fois, le temps de mettre en place ses évènements, et, à la fois, use de sauts dans le temps intéressants, renforçant le rythme et les thématiques. Justement, les différentes thématiques sont assez surprenantes avec cette nouvelle production. Si celle de la famille semble de bon sens, étant intemporellement liée aux protagonistes, celle de l’armement militaire ou du traitement ultra-réaliste sont de très bonnes surprises. Là où pêche le long-métrage, c’est dans son précipitamment, de mauvais goût, à vouloir tout, tout de suite, surtout présent dans son final …

Néanmoins, l’une des qualités principales de « Les 4 Fantastiques » reste son casting, où chacun révèle des qualités bluffantes. Tout d’abord, Miles Teller, bien que dans un jeu d’acteur trop cliché de l’intello dans un premier temps, arbore un charisme de leader dans un second temps impressionnant, qui sied si bien au personnage de Reed Richards. Plus important, l’alchimie avec Kate Mara, interprète de Susan Storm, fonctionne à merveille. La jeune actrice, toute en discrétion, s’impose petit à petit dans l’ensemble. Michael B. Jordan prête ses traits à Johnny Storm, avec un humour et une dérision allant parfaitement au personnage, tandis que Jamie Bell donne vie à un Ben Grimm ronchon et où la relation avec Reed Richards se trouve être extrêmement travaillée. Le plus important est que tous ces personnages n’ont pas encore d’alias et donc, restent avant tout des personnes plutôt que des super-héros. L’humain prend le dessus sur le sur-humain.

À la réalisation, Josh Trank met en scène le long-métrage de manière assez automatique, avec des plans assez standards mais efficaces dans ce genre de production cinématographique. Cependant, lors de plusieurs séquences, quelques fulgurances sont remarquables à plusieurs points. Notamment, la séquence offrant leurs pouvoirs aux protagonistes est assez rigoureuse en terme de cadrage et montage, offrant un rythme et une adrénaline de bon ton. De plus, visuellement, malgré quelques petits soucis ici et là, « Les 4 Fantastiques » est très réussi, surtout dans la représentation des différents super-pouvoir. Il est dommage de ne pas entendre de thème marquant de la part de la bande-originale de Marco Beltrami et Philip Glass, qui aurait pu émettre une aura plus envoûtante à l’ensemble. « Les 4 Fantastiques » se révèle être un long-métrage super-héroïque différent, avec ces forces et faiblesses, mais où la bonne énergie qui s’en dégage en fait une production honorable.

« Les 4 Fantastiques », par son approche réaliste et sa narration développée dans le temps, se trouve être un long-métrage plus intimiste que spectaculaire, où les acteurs principaux, excellents, en deviennent les principaux vecteurs. Imparfait, mais sûrement pas inintéressant.

290362

Les 4 Fantastiques. De Josh Trank. Avec Miles Teller, Kate Mara, Michael B. Jordan, Jamie Bell, Toby Kebbell, Reg E. Cathey, Tim Blake Nelson, Chet Hanks, Han Soto, …

Sortie le 5 août 2015.

Publicités

3 réflexions sur “Au cinéma : «Les 4 Fantastiques»

  1. Pingback: Contre-critique : «Les 4 Fantastiques» | Ma Semaine Cinema

  2. Pingback: Revue de presse #11 : Juillet/Août 2015 | Ma Semaine Cinema

  3. Pingback: Les 4 Fantastiques [2015] | Le Bibliocosme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s