Au cinéma

Au cinéma : «Pitch Perfect 2»

En 2013 sortait en France The Hit Girls, une comédie sur des chorales a capella dans une université américaine. Succès commercial inattendu aux Etats-Unis, le film ne rencontra pas le même en France. Mais une solide base de fans était tout de même là le dimanche 28 juin pour une soirée spéciale Pitch Perfect au Max Linder. Enfin, le premier opus a retrouvé son nom original, et le deuxième sort directement sous le nom Pitch Perfect 2.

Dans cette suite, cela fait trois ans que les Bellas se sont imposées aux Etats-Unis comme le premier groupe exclusivement féminin à remporter un titre national grâce à leur style très reconnaissable. Mais à la suite d’un scandale national, elles sont radiées du championnat et compromettent leur dernière année à Barden University. La seule occasion de reconquérir leur titre ? Gagner les championnats du monde de chant a capella de Copenhague. Problème : les Américains n’ont jamais gagné, « le monde entier [les] déteste ». Il va falloir donc retrouver leur voix tout en jonglant avec la dernière année d’université…

Pitch Perfect 2

On prend les mêmes et on recommence ! On retrouve dans cet opus tous les personnages du premier (Beca, Fat Amy, Jesse, Benji, Chloe, Lilly et même Bumper !) et quelques nouveaux, comme la Bella newbie Emily, jouée par Hailee Steinfeld (True Grit) ou les Allemands de DAS Sound Machine, le nouvel ennemi à (a)battre. Enchaînement de numéros a capella impressionnants, duels musicaux entre les groupes, moments à vide, questionnements existentiels des personnages principaux, scènes ridicules et humour potache : la recette fonctionne toujours, on rit (parfois jaune), on a envie de chanter et danser avec eux et on s’émeut au bon moment.

Ce qui manque à ce deuxième opus, malgré tout, c’est la fraîcheur, la légèreté, le côté inattendu du premier. Ce Pitch Perfect 2 fait parfois un peu l’effet d’un groupe ou d’un musicien un peu indé, un peu caché, qui deviendrait soudain très connu et « commercial », perdant de son authenticité. Succès (du film et des Bellas) oblige, tout est plus grand, plus brillant, plus bruyant. Le tout est toujours extrêmement divertissant, mais on en vient presque à regretter le temps où les Bellas étaient des outsiders. Alors, certes, elles doivent à nouveau se battre pour regagner leur place. Mais la victoire est attendue, et sans originalité -j’y reviendrai après.

Pitch Perfect 2

L’ennemi, le groupe allemand DAS Sound Machine est certes impressionnant sur scène, mais dès que les personnages commencent à parler et jouer ils perdent de leur intérêt -même si les scènes où Becca se trouve incapable de leur répondre sont hilarantes- et deviennent juste des caricatures teutoniques. C’est d’autant plus décevant que le reste du film se moque allègrement des clichés. On retrouve d’ailleurs avec plaisir le duo de présentateurs joué par Elizabeth Banks et John Michael Higgins, toujours hilarant, et le duel permanente entre la misogynie et le racisme de l’un, et le sarcasme de l’autre.

Car tout n’est heureusement pas négatif dans cette suite, et beaucoup d’éléments appréciables dans le premier film sont toujours là. La romance est encore moins présente dans cette suite, et quand elle l’est c’est en filigrane, et de manière extravagante et inattendue. C’est toujours agréable de voir que l’on peut faire un college movie avec des héroïnes sans que tout tourne autour de leurs relations amoureuses. Dans Pitch Perfect 2 les filles se soucient de leur avenir, de retrouver leur voix commune, et si la romance et le sexe sont toujours là, c’est surtout pour en rire.

Les moments musicaux sont toujours excellents, la setlist peut-être plus moderne mais avec toujours ses moments rétro -comme cette battle sur le thème « Hip hop des 90s », extrêmement savoureuse. Les clins d’œil et les références sont nombreuses, et les protagonistes se prennent toujours aussi peu au sérieux. Les personnages masculins comme Jesse ou Benji, moins présents, sont aussi un peu plus fades, ce qui est dommage. Les nouvelles Bellas sont peu intéressantes, et Becca, personnage principal attachant dans le premier, a moins d’intérêt. Mais ce n’est pas plus mal : ce sequel laisse plus de place aux seconds rôles, et on retrouve avec grand plaisir les remarques étranges de Lilly, le swag de Cynthia-Rose, les bizarreries de Chloe… et Fat Amy dans son ensemble.

Pitch Perfect 2

La fin à Copenhague est tout de même assez décevante. Les équipes nationales sont assez clichées et beaucoup moins diverses que les Bellas Barden, et le numéro final de DAS Sound Machine présente peu d’intérêt. Celui de nos héroïnes remplit son rôle parfaitement, et la chanson choisie pour commencer (Run the World (Girls), de Beyonce), est de bon ton. Le numéro finit ensuite sur une « création » d’Emily, le personnage d’Hailee Steinfeld, avec des invitées toutes particulières. Cette séquence musicale est certainement sympathique. Cependant, on perd l’ADN de la franchise (les reprises a capella) et la scène est beaucoup moins enthousiasmante que la performance finale des Bellas dans le premier film, qui présentait une réelle différence par rapport à leur style habituel, était plus originale que les autres numéros et apportait la conclusion parfaite au film. Ici, tout est comme le reste de ce second opus : grand, brillant. Trop, peut-être.

Ce Pitch Perfect 2 est un excellent divertissement, et remplit ses promesses. Mais ne vous attendez pas à y retrouver la fraîcheur et le charme du premier opus. On ira plutôt le voir pour du grand spectacle.

pitch-perfect-2_celine-online_affiche1

Pitch Perfect 2. De Elizabeth Banks. Avec Anna Kendricks, Rebel Wilson, Brittany Snow, Hailee Steinfeld, Skylar Astin, Adam DeVine, Anna Camp, Elizabeth Banks, John Michael Higgins, …

Sortie le 22 juillet 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s