Au cinéma

Au cinéma : «American Sniper»

Après « Jersey Boys » l’année dernière, Clint Eastwood nous livre son nouveau long-métrage : « American Sniper ». Il s’agit de l’adaptation des mémoires de Chris Kyle, militaire américain connu pour avoir été le soldat ayant tué le plus de personne dans l’histoire militaire des États-Unis. Bradley Cooper et Sienna Miller interprètent les rôles principaux. « American Sniper » sortait dans nos salles le 18 février 2015.

Synopsis : Tireur d’élite des Navy SEAL, Chris Kyle est envoyé en Irak dans un seul but : protéger ses camarades. Sa précision chirurgicale sauve d’innombrables vies humaines sur le champ de bataille et, tandis que les récits de ses exploits se multiplient, il décroche le surnom de « La Légende ». Cependant, sa réputation se propage au-delà des lignes ennemies, si bien que sa tête est mise à prix et qu’il devient une cible privilégiée des insurgés …

« American Sniper » continu une certaine ligne rouge de la filmographie de Clint Eastwood sur les États-Unis. En effet, on se retrouve dans une période post-11 septembre où les notions de patrie et de responsabilité morale sont au cœur du récit. Le scénario écrit par Jason Dean Hall offre des segments bien pensés, s’alliant parfaitement ensemble et alternant intelligemment vie familiale et vie militaire. Durant toute sa durée, « American Sniper » dresse le portrait d’une Amérique prisonnière de ses propres principes et mœurs, où le patriotisme devient une œillère pour le personnage principal. Alors que le long-métrage ne flirtait jamais avec l’éloge douteuse d’un tueur, le générique final, constitué d’images d’archives, amène de manière très brutale cette notion, laissant le spectateur surpris par cela. C’est alors que la désagréable impression de voir un Punisher (symbole de tueur sans remords), célébré et honoré par tous, s’installe à quelques secondes de la fin.

Dans le rôle de Chris Kyle, Bradley Cooper tourne pour la première fois sous la direction de Clint Eastwood. Derrière ses transformations physiques, ayant pris en muscles et poids pour le rôle, l’acteur signe l’une de ses plus belles interprétations. Amenant à la fois un côté brut sur le terrain et un côté plus humain grâce aux relations avec sa famille, Bradley Cooper ne juge jamais le personnage qu’il interprète et c’est bien là que se trouve toute la force de son jeu d’acteur. À ses côtés, Sienna Miller, interprète de la femme de Chris Kyle, surprend également par une performance remarquable. L’alchimie entre les deux acteurs fonctionne tellement bien qu’elle ne laisse que très peu d’autres personnages coexister dans le cadre. Au final, « American Sniper » ne se préoccupe que de ce couple où les moments de discordes priment sur les moments de joies. Ils représentent le reflet d’une société à tout jamais marquée par la guerre en Irak.

Une nouvelle fois, la réalisation de Clint Eastwood est soignée de bout en bout, offrant une réelle vision sur son sujet et un propos intelligent. De plus, celle-ci met à disposition une immersion totale lors des scènes sur le champ de bataille, jouant énormément avec la vision du sniper et rappelant des concepts vidéo-ludique. De même, l’une des scènes les plus impressionnantes se trouve lors d’un affrontement entre les Navy SEALS et les insurgés lors d’une tempête de sable, qui s’ouvre avec un superbe plan aérien de la ville. Techniquement parlant, les défauts se font très rares. La direction de la photographie de Tom Stern permet d’obtenir cette ambiance au long-métrage, tandis que le montage positionne un rythme haletant. Le travail des ingénieurs du son est également plus que remarquable, étant donné l’importance de celui-ci dans « American Sniper », et arrive à imposer une tonalité étrange au spectateur, qui, après le visionnage, aura encore le bruit d’un tir de balle en tête.

« American Sniper » est un long-métrage techniquement réussi, où la réalisation de Clint Eastwood, la performance de Bradley Cooper, la direction photographique et sonore s’allient pour créer un véritable objet cinématographique.

570218

American Sniper. De Clint Eastwood. Avec Bradley Cooper, Sienna Miller, Luke Grimes, Jake McDorman, Kevin Lacz, Cory Hardrict, Navid Negahban, …

Sortie le 18 février 2015.

Publicités

Une réflexion sur “Au cinéma : «American Sniper»

  1. Pingback: Revue de presse : #7 Février 2015 | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s