Au cinéma

Au cinéma : «Jupiter : le destin de l’univers»

Après « Speed Racer » et « Cloud Atlas », Andy et Lana Wachowski, réalisateurs de la trilogie « Matrix », nous livre « Jupiter : le destin de l’univers ». Ils signent également le scénario. Channing Tatum et Mila Kunis interprètent les rôles principaux et sont accompagnés de Sean Bean, Eddie Redmayne et Douglas Booth. « Jupiter : le destin de l’univers » sortait dans nos salles françaises le 4 février 2015.

Synopsis : Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais enchâine les coups durs et n’a d’autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n’est que lorsque Caine, ancien chasseur militaire génétiquement modifié, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l’attend depuis toujours …

« Jupiter : le destin de l’univers » est un pur plaisir de cinéma, une petite pépite de space-opera, qui ne sera jamais gagné par une prétention qui n’aurait pas sa place. Malgré quelques premières minutes légèrement trop introductives, mais nécessaires à l’ensemble et jamais désagréables, le long-métrage démarre au quart de tour, en plaçant très vite les enjeux, les personnages et l’action. Le spectateur est alors pris durant deux heures et sept minutes dans un lot incessant de rebondissements et de courses-poursuites. Derrière ce divertissement haut de gamme, Andy et Lan Wachowski abordent des thématiques récurrentes de leur filmographie, comme la condition de l’homme dans l’univers, le corps humain comme énergie et la réincarnation. Une nouvelle fois, les Wachowski nous prouvent que l’on peut réussir un divertissement intelligent, où l’on peut jouer des clichés, amener de vraies problématiques, et narrer une véritable histoire de conte de fées intergalactique.

Tout comme le scénario, l’écriture des personnages se trouve être soignée, tant dans leur personnalité que dans leur rapport aux autres. Le couple composé de Channing Tatum et Mila Kunis fonctionne très bien, où la férocité du premier et la fragilité de la deuxième amènent une alchimie surprenante. Afin d’accentuer l’esprit conte de fées du long-métrage, toute l’intrigue tourne autour de la famille royale des Abrasax. Eddie Redmayne, Douglas Booth et Tuppence Middleton prêtent leurs traits aux personnages. Ces trois acteurs, grâce à des sentiments très différents (l’amitié, l’amour et la crainte), amènent trois formes de supériorité très intéressantes pour les enjeux du scénario. De plus, les différents personnages extra-terrestres créent un bestiaire imposant, avec de véritables gueules. En effet, si les personnages de « Jupiter : le destin de l’univers » sont bien écrits, ils sont tout aussi bien réussis visuellement, tant dans les costumes que dans l’aspect numérique.

L’une des plus grosses qualités de « Jupiter : le destin de l’univers » reste son esthétique parfaite et époustouflante, que ce soit dans le traitement des couleurs, les vaisseaux ou encore cette mysticité dans l’environnement. La direction de la photographie de John Toll contribue également à cela, et à l’ambiance générale. Andy et Lana Wachowski soignent une nouvelle fois la réalisation, grâce à une cohérence artistique très efficace. Ainsi, ils prônent la visibilité de l’action, mise en avant par un montage jamais saccadé et qui, grâce à des ellipses, rythme le long-métrage tout du long. De même, l’utilisation de ralentis, très stylisés mais jamais envahissants, illuminent la beauté des gestes. Il est davantage dommage que la composition musicale de Michael Giacchino ne trouve pas de thème marquant, même si elle porte brillamment le long-métrage dans sa durée. Cela n’empêche pas « Jupiter : le destin de l’univers » de briller, tel une étoile filante, dans le sillage cinématographique.

« Jupiter : le destin de l’univers » est un divertissement réfléchi où action sur-vitaminée et véritable questionnement sur l’existence se côtoient. Grâce à une recherche visuelle superbe, des personnages incarnés et une réalisation maîtrisée, le long-métrage s’impose comme l’une des grandes réussites du genre.

Jupiter-le-destin-de-lunivers-affiche

Jupiter : le destin de l’univers. De Andy et Lana Wachowski. Avec Channing Tatum, Mila Kunis, Eddie Redmayne, Douglas Booth, Tuppence Middleton, Sean Bean, …

Sortie le 4 février 2015.

Publicités

Une réflexion sur “Au cinéma : «Jupiter : le destin de l’univers»

  1. Pingback: Top & Flop 2015 : Le bilan de l’année | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s