Au cinéma

Au cinéma : «Papa ou Maman»

Pour sa première réalisation, Martin Bourboulon nous livre « Papa ou Maman ». Alexandre De La Patellière et Matthieu Delaporte, connus pour leur travail d’écriture sur « Le prénom » et « Un illustre inconnu », signent le scénario. Laurent Lafitte et Marina Foïs interprètent les rôles principaux. Le long-métrage fût présenté au 18ème Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez où il remporta le prix du public. « Papa ou Maman » sort dans nos salles françaises le 4 février 2015.

Synopsis : Florence et Vincent Leroy ont tout réussi. Leurs métiers, leur mariage, leurs enfants. Et aujourd’hui, c’est leur divorce qu’ils veulent réussir. Mais quand ils reçoivent simultanément la promotion dont ils ont toujours rêvée, leur vie de couple vire au cauchemar. Dès lors, plus de quartier, les ex-époux modèles se déclarent la guerre : et ils vont tout faire pour ne pas avoir la garde des enfants.

Sur le papier, « Papa ou Maman » possède une trame narrative très drôle où les parents vont tout faire pour ne pas avoir la garde des enfants. On pourrait croire que le principe s’essoufflerait sur la durée ou que le long-métrage aille dans une autre direction par la suite. Il n’en est absolument rien. Tout d’abord, « Papa ou Maman » possède la bonne idée de ne durer qu’une heure et vingt-cinq minutes. Cela permet de tenir un rythme où l’ennui ne sera jamais présent. De plus, l’écriture de Alexandre De La Patellière et Matthieu Delaporte, qui sont crédités à la fois comme scénaristes, adaptateurs et dialoguistes, vise juste à chaque fois. Les répliques se trouvent être tordantes et les situations vont toujours plus loin dans l’idée, tout en sachant s’arrêter où il faut pour que le spectateur n’ait pas l’impression qu’on le prenne pour un imbécile. Qui a dit que les comédies françaises ne pouvaient pas être populaires et intelligentes ? …

Autre caractéristique forte de « Papa ou Maman » : son casting qui offre une sincérité au long-métrage, n’allant jamais vers un jeu d’acteur frôlant le mauvais sketch trop long. Laurent Lafitte et Marina Foïs forment un couple surprenant où l’alchimie fonctionne de bout en bout. Les deux acteurs se mettent au service de la blague avec aisance, alternant leurs différentes palettes de jeux par rapport à l’effet recherché. Il faut avouer qu’ils font mouche à chaque coup. À leurs côtés, les trois enfants, interprétés par Alexandre Desrousseaux, Anna Lemarchand et Achille Potier, amènent une sensibilité, qui servira la thématique de la famille traitée dans le long-métrage. Par la même occasion, on découvre le talent comique de Achille Potier, véhiculé par une jolie flegme. Ces cinq acteurs créent une famille à l’air familier, celle que l’on pourrait définir de « famille tout-le-monde », et qui sert habillement le scénario de « Papa ou Maman » par son honnêteté.

À la réalisation de « Papa ou Maman », on découvre Martin Bourboulon, dont il s’agit de la première réalisation. Il faut avouer que celle-ci peut impressionner, étant donné son caractère de « premier coup d’essai ». Là où la mode veut que la caméra soit portée à l’épaule et que le montage soit constitué de nombreux plans courts, Martin Bourboulon réalise l’exact inverse. Le jeune réalisateur ne se repose pas sur son scénario, et amène un vrai regard artistique sur celui-ci. Ainsi, le long-métrage est parcouru de nombreux plans-séquences, traversant les couloirs de la maison et offrant une immersion non-factice dans l’intimité de cette famille. De même, le montage parallèle entre les différentes situations est soigné afin de livrer au mieux les différents rebondissements. Martin Bourboulon livre une réalisation à la fois efficace et créative, toujours dans l’idée de servir au mieux le scénario de Alexandre De La Patellière et Matthieu Delaporte.

« Papa ou Maman » est une pure drôlerie où le talent de Alexandre De La Patellière et Matthieu Delaporte sévit une nouvelle fois. Laurent Lafitte et Marina Foïs interprètent avec brio ce couple sur la fin, tandis que Martin Bourboulon signe une réalisation non-calibrée et intelligente.

536272

Papa ou Maman. De Martin Bourboulon. Avec Laurent Lafitte, Marina Foïs, Alexandre Desrousseaux, Anna Lemarchand, Achille Potier, Judith El Zein, …

Sortie le 4 février 2015.

Publicités

2 réflexions sur “Au cinéma : «Papa ou Maman»

  1. Pingback: Revue de presse : #7 Février 2015 | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s