Top & Flop

Top 3 : des films qui donnent envie d’être potes avec les personnages

En 2015, Ma Semaine Cinéma inaugure une nouvelle rubrique régulière : les top. Pour un thème donné, chaque mois, nous vous présentons le top 3 des films qui pour nous correspondent le mieux à ce thème.

Parce qu’il faut bien se serrer les coudes en ces heures pas drôles, on commence avec nos Top 3 des films qui donnent envie d’être pote avec les personnages. Vous savez, ces personnages qui vous font rire ou pleurer, qui vous émeuvent ou vous admirez… A tel point que, le film fini, vous vous dites « Bon sang, qu’est-ce que serait cool d’avoir [Personnage-s] dans ma bande de pote ! On a donc réfléchi, chacun de notre côté, aux films qui avaient le plus facilement fait naître cette pensée incongrue dans notre tête.

Conclusion, chez Ma Semaine Cinéma, on aimerait bien être pote avec des animaux qui parlent, des jouets pour enfants, des personnages de Richard Curtis et des ados avec ou sans pouvoirs magiques. Qu’est-ce que ça dit de nous ? Aucune idée. Mais espérons que vous aurez envie de (re)découvrir ces potes rêvés, vous aussi, et n’hésitez pas à nous faire part de VOTRE top 3 en commentaire !

 

Les potes rêvés de… Adam

1. Beetlejuice, Tim Burton, 1988.

Beetlejuice, c’est un mec un peu crade mais avec un grand sens de l’humour. Il est facile à contacter et dit jamais non à une soirée. D’ailleurs en soirée, il sait mettre l’ambiance avec son imagination toujours aussi surprenante. Et même après avoir retourné la maison, une fois parti, tout est rangé.

 

2. La petite boutique des horreurs, Frank Oz, 1986.

344293.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLa plante de la petite boutique des horreurs, elle est funky ! De sa superbe voix, elle fera des shows inoubliables. Elle est pas difficile dans ses choix culinaire, il suffit juste d’appeler le livreur. Puis une discution sur la vision du monde raconté par une plante carnivore doit vous changer la vie.

 

3. Scooby-Doo, Raja Gosnell, 2002.

6iDZnSLYT4x6j1mkUDPoHN40x3FScooby-Doo, c’est un chien de confiance qui combat sa peur jour après jour. Il est à la fois cuisinier, mime et danseur, et parfois le tout en même temps ! Il a un caractère à toute épreuve, ce qui vous permettra de toujours vous donner la bonne humeur. Et surtout le chien est le meilleur ami de l’homme.

 

 

 

Les potes rêvé de… Douglas

1. Le monde de Charlie, Stephen Chbosky, 2013, aka « Le Doug pleure toujours deux fois ».

Derrière ce teen-movie se cache un triomphe merveilleux : celui des instants rares où peuvent éclore une amitié qui, cinglée par les angoisses du trio de tête (acteurs extraordinaires) et les tumultes de vies croisées, ploie sans jamais rompre. Une équipe qu’on suit dans les rires comme dans les pleurs.

 

2. Les petits mouchoirs, Guillaume Canet, 2010, aka « Les copains d’avant ».

19501149En une vidéo souvenir, c’est une bande de faux-frères qui se rappelle du temps où l’amitié faisait encore sens au fond de leurs cœurs. Pour moi l’incarnation parfaite des travers d’amour-haine qu’induisent les amitiés toxiques, la bande des petits mouchoirs émeut par la complicité enfuie qui l’a traversé, et dont le fantôme rend vicié leurs rapports présents, jusqu’à la fatalité d’un éclatement. Filmée avec le regard d’un Guillaume Canet résolument en famille, cette bande humain… déchirant.

 

3. Drive… nan j’déconne ! Super 8, J.J. Abrams, 2011.

Super-8-AbramsDerrière la bande de Super 8, il y a le rêve moderne de JJ Abrams : biberonné aux classiques du post-nouvel hollywood (de Spielberg aux Goonies), l’homme dresse le portrait d’une escouade de cinéphiles maladroits, suédeurs avant l’heure, qui vont trouver sur leurs chemins embûches extra-terrienne et parentales… Les fragments de leur sensibilité finissent par briller bien plus que les douteux parti-pris Cloverfieldesques.

 

 

Les potes rêvés de… Guillaume

1. Toy Story, John Lasseter, Ash Brannon & Lee Unkrich, 1996 à 2010.

Bon, je ne sais pas ce que je serais mais qui n’a jamais rêvé de vivre dans un coffre à jouets vivant ? La saga Toy Story a bien évidemment donné la réponse à tout le monde. Être pote avec Woody, Buzz, Jessie, Rex, Zigzag, M. & Mme Patate, Bayonne, Barbie, Ken et j’en passe… Mais ça serait l’éclate H24 avec des scénarios toujours plus fous, de nouvelles aventures à chaque fois et le mot ennui n’existerait plus dans le dictionnaire !

 

2. Harry Potter, Chris Colombus, Alfonso Cuarón , Mike Newell & David Yates, 2001 à 2011.

harryronhermioneMÊME si le personnage principal est traqué par un psychopathe mortellement dangereux, être pote avec des sorciers, ça serait sacrément cool. Que ce soit pour une partie de Quidditch ou simplement pour traîner dans les couloirs de Poudlard avec Harry, Ron et Hermione, je signe tout de suite.

 

 

3. Ted, Seth MacFarlane, 2012.

ted-seth-macfarlane-ours-caisseÊtre pote avec un nounours en peluche ? Perso, je l’ai été comme beaucoup je pense. Jusqu’à grandir. Mais si l’opportunité de devenir BFF avec Ted se présentait, ça serait l’assurance de se fendre la gueule beaucoup trop régulièrement chaque jour. Évidemment, j’accepte.

 

 

 

Les potes rêvés de… Mathilde

1. Les Aristochats, Wolfang Reitherman, 1970.

Tout le monde veut devenir un Cat… Oui, moi aussi j’adorerais être pote avec cette super bande de chats de gouttière qui joue du jazz comme pas deux ! Ils sont drôles, très accueillants, et n’hésitent pas à venir à ta rescousse si tu es sur le point de te faire enfermer dans une malle en partance pour Tombouctou. Avec eux, c’est parti pour swinguer toute la nuit dans les rues de Paris, à en faire passer le piano par le plancher !

 

2. Harry Potter, Chris Colombus, Alfonso Cuarón , Mike Newell & David Yates, 2001 à 2011.

19592458J’ai toujours rêvé de rejoindre Harry et les autres dans l’internat le plus cool du monde pour faire du Quidditch ou apprendre des sorts dans la Salle sur Demande. Certes, on peut toujours se prendre un Cognard dans le bras ou se retrouver dans un cimetière face au plus grand mage noir de tous les temps, mais qu’est-ce que le danger face à un bon banquet d’Halloween ou des bonbons pour imiter un train ?

 

3. Good Morning England, Richard Curtis, 2009.

Film Title: THE BOAT THAT ROCKEDUne bande de joyeux lurons (et une luronne) fait tourner une radio pirate sur un bateau au large des côtes anglaises, en plein âge d’or du rock’n roll. Ils passent leur vie à écouter de la musique, fantasmer sur la Princesse Margaret, sauter dans la mer du Nord depuis les mats, et faire de la radio. Ils ne s’apprécient pas tous, ont beaucoup de défauts, et finissent par faire naufrage, certes… Mais voilà une bande de pote avec qui on a bien envie de passer des soirées !

 

 

Les potes rêvés de… William

1. The Breakfast Club, John Hughes, 1985.

Les heures de retenues ne sont jamais une partie de plaisir, à l’exception de celles vécues par ces cinq adolescents. Alors que tout les oppose, on les regarde devenir de vrais amis, ceux qui marquent toute une vie. J’aimerais énormément partager ce moment avec eux, afin d’en faire voir de toutes les couleurs à ce principal haineux, tout en dansant aux côtés de Molly Ringwald sur « We are not alone » de Karla DeVito. En effet, c’est l’impression que l’on a avec eux : de ne pas être seul.

 

2. Le dernier pub avant la fin du monde, Edgar Wright, 2013.

le_dernier_pub_avant_la_fin_homeGary King, Andy Knightley, Steven Prince, Oliver Chamberlain et Peter Page sont les meilleurs amis du monde et cette amitié se définit par ce marathon de pubs inachevé. Ne serait-ce pas extraordinaire de retenter le coup avec eux : parcourir les bars, convaincre Andy de se remettre à boire, charrier Peter, taper de l’extraterrestre, tout en sirotant avec plaisir un soupçon de bière. Vivre une aventure entre amis, en somme. On serait comme les six mousquetaires.

 

3. Quatre mariages et un enterrement, Mike Newell, 1994.

4-mariages-et-un-enterrement-1-2-gQui ne rêve pas d’arpenter les différents mariages accompagné de Charles, Thomas, Gareth, Matthew et Fiona ? On pourrait faire la fête jusqu’à plus d’heure, danser, chanter, oublier tous les soucis de la vie durant ces parenthèses de joies, tout en essayant de sortir avec Andie MacDowell avant Hugh Grant. Puis, il n’y a pas plus beau personnage que ceux écrits sous la plume de Richard Curtis… autant être amis avec ces personnes là.

 

 

 

Les potes rêvés de… Yannick

1. John Wick, David Leitch, 2014.

Parce que le héros c’est Keanu Reeves et qu’on n’embête pas John Wick. Simplement bad-ass, fou et assez fort pour réaliser un massacre, un ami qui sera toujours là dans le besoin, pour vous sortir des mauvaises passes. Un pote à emmener dans tous les bars du coin !

2. Les Gardiens de la Galaxie, James Gunn, 2014.

les-gardiens-de-la-galaxie-the-guardians-of-the-galaxy-13-08-2014-2-gC’est l’équipe la plus folle de la galaxie, alors qu’il y a un Rongeur et un Arbre dedans. Bon il y a aussi un voleur, une sociopathe et un tueur, mais de quoi passer une bonne soirée Monopoly, accompagné d’un Blind test. « OHHHH YEAAAAAAAAAAAH »

 

 

3. La grande aventure Lego, Phil Lord & Chris Miller, 2014.

La-Grande-Aventure-LegoQuand on joue avec une équipe de Lego, on devient nous aussi des maîtres constructeurs et on imagine les objets les plus fous. La petite équipe d’Emmet vous aide en plus à faire de vos rêves les plus fous, une réalité. Et pour ça il faut les aimer avec amour.

 

Publicités

Une réflexion sur “Top 3 : des films qui donnent envie d’être potes avec les personnages

  1. Pingback: Top 3 : des films qui donnent envie de se tirer une balle | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s