Au cinéma

Au cinéma : «Magic in the moonlight»

Après « Blue Jasmine » sorti l’année dernière, Woody Allen nous livre son nouveau long-métrage : « Magic in the moonlight ». Le réalisateur américain signe également le scénario. Colin Firth et Emma Stone tiennent les rôles principaux, tandis que Jacki Weaver ou encore Marcia Gay Harden complètent le casting. « Magic in the moonlight » sortait dans nos salles françaises le 22 octobre 2014.

Synopsis : Le prestidigitateur chinois Wei Ling Soo est le plus célèbre magicien de son époque, mais rares sont ceux à savoir qu’il s’agit en réalité du nom de scène de Stanley Crawford : cet Anglais arrogant et grognon ne supporte pas les soi-disant médiums qui prétendent prédire l’avenir. Se laissant convaincre par son fidèle ami Howard Burkan, Stanley se rend chez les Catledge, afin de démasquer la jeune et ravissante Sophie Baker, une prétendue médium …

Au fil des années, on distingue deux sortes de long-métrage dans la filmographie de Woody Allen. Il y a ceux qui amènent des personnages névrosés, essayant de trouver une certaine joie de vivre et de résoudre des problèmes essentiels à leurs vies. Puis, il y a les autres : les ballades romantiques, amicales, comme l’était récemment « To Rome with love ». « Magic in the moonlight » fait clairement parti de cette catégorie. En effet, cette nouvelle production reste très légère dans son intrigue et ses enjeux, résumant l’ensemble à une enquête insignifiante, dont le seul but est de flatter l’ego du personnage principal. Comme dans tous les scénarios de Woody Allen en général, l’écriture est très soignée, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Les conversations et mots d’esprit s’enchaînent facilement, avec une touche d’humour bien marqué afin de ponctuer celles-ci. « Magic in the moonlight » s’apprécie comme un rayon de soleil, à la fois chaleureux et radieux.

De même que le scénario, les personnages ne sont pas traités de manière exceptionnelle et se contentent d’exister avant tout, grâce au charisme de leurs interprètes. Colin Firth possède cette classe internationale qu’on lui connaît si bien. Une caractéristique assez intéressante de son personnage est qu’il est un prestidigitateur complètement rationnel et ne croyant pas à la magie. Le paradoxe est curieux et amène quelques idées bien pensées. À ses côtés, Emma Stone est sublime. Sans avoir l’expérience et le passé de Colin Firth, elle arrive à se mettre à son égal, grâce à un jeu d’actrice alternant grotesque et subtilité. Les autres acteurs peinent à exister, seule Eileen Atkins, interprète de la tante du magicien, arrive à s’imposer. De toute façon, leur présence ne sert qu’à porter les personnages de Colin Firth et Emma Stone, véritable pilier de tout ceci. En découle un couple glamour à souhait et qui brille au milieu d’une ambiance toute aussi belle.

Justement, « Magic in the moonlight » est un véritable long-métrage à ambiance. Les décors sont somptueux et entraînent le spectateur très facilement dans la France des années 1920. Les paysages de la Provence-Alpes-Côte d’Azur sont magnifiés par la direction photographique de Darius Khondji, aidé d’une lumière presque éblouissante. Tout est fait pour que la magie opère, et cela marche puisque le spectateur aura l’illusion, durant une heure et trente-huit minutes, d’avoir fait un bon dans le temps. Seul bémol à tout ceci : la facilité déconcertante de la réalisation de Woody Allen, qui aligne les plans de manière presque mécanique. La musique du long-métrage se fait, elle-aussi, très discrète. Au final, seul compte l’écriture et l’interprétation des deux personnages principaux, même si cela ne gêne jamais le visionnage. C’est pour ces raisons que « Magic in the moonlight » est et restera qu’une jolie promenade de Woody et non, un grand film de Woody Allen.

« Magic in the moonlight », par son ton léger et son écriture, est un long-métrage qui est agréable à voir. Colin Firth et Emma Stone portent l’intrigue par des interprétations sans fausses notes. Un autre long-métrage mineur, mais qui fait du bien à voir, de Woody Allen.

2386112-magic-in-the-moonlight-woody-allen-magicien

Magic in the moonlight. De Woody Allen. Avec Colin Firth, Emma Stone, Eileen Atkins, Marcia Gay Harden, Hamish Linklater, Jacki Weaver, Simon McBurney, …

Sortie le 22 octobre 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s