Sortie DVD

Sortie DVD : «I, Frankenstein»

Connu pour avoir participé au scénario de la franchise « Pirates des Caraïbes », « Collatéral » de Michael Mann ou encore « Australia » de Baz Luhrmann, Stuart Beattie signe son deuxième long-métrage avec « I, Frankenstein ». Il s’agit de l’adaptation du comic-book homonyme. Aaron Eckhart et Bill Nighty interprètent les rôles principaux. « I, Frankenstein » sortait en DVD le 29 mai 2014.

Synopsis : Adam, la créature de Frankenstein, a survécu jusqu’à aujourd’hui, grâce à une anomalie génétique survenue lors de sa création. Son chemin l’a mené jusqu’à une métropole gothique et crépusculaire, où il se retrouve pris par une guerre séculaire entre deux clans d’immortels …

« I, Frankenstein » n’est pas le plaisir coupable que l’on pouvait attendre. Étrangement trop influencé par la franchise « Underworld » ou tout autre long-métrage du genre, cette nouvelle production se contentera de n’être qu’un long-métrage de plus dans la masse. Le scénario est pourtant écrit par Kevin Grevioux, auteur du roman graphique homonyme dont le long-métrage est l’adaptation. Malheureusement, le spectateur se contentera de suivre un peu bêtement et sans intérêt les péripéties du personnage principal durant une heure et trente-trois minutes qui paraîtront bien (trop) longues … Dans ce manque d’originalité total, il n’est pas surprenant que la thématique de « I, Frankenstein » soit : « le monstre peut-il être un héros ? ». On devine très vite la réponse tant les enjeux (extrêmement mineurs) du long-métrage sont prévisibles. Reste la certitude qu’une possible bonne histoire se cache là-dessous, malheureusement, le spectateur ne la découvrira pas …

Dans le rôle de la créature, on retrouve Aaron Eckhart, connu pour son rôle de Harvey Dent dans « The Dark Knight » de Christopher Nolan. On peut dire aisément qu’il ne possède ni le charisme, ni la carrure pour porter une telle production sur ses épaules … De plus, le visuel du personnage n’est pas plus travaillé que cela, ne laissant apparaître qu’une ou deux cicatrices : dommage. Bill Nighty, grand acteur britannique, interprète le méchant de « I, Frankenstein ». Si nous sommes en droit de nous demander ce qu’il est venu s’empêtrer là-dedans, il est davantage désolant de constater qu’il ne relève jamais le niveau misérable du long-métrage. Les autres acteurs tels que Miranda Otto ou encore Jai Courtney, aperçu dernièrement dans « Die Hard : une belle journée pour mourir », perpétuent ce manque d’interprétation de qualité flagrant ! Au fond, il ne faut peut-être pas blâmer les acteurs mais bien le traitement réservé à leurs personnages qui se trouve être bien vide.

Si « I, Frankenstein » se trouve être l’adaptation d’un comic-book, il est davantage dommage de ne pas voir la réalisation aller dans ce sens … Stuart Beattie, réalisateur du long-métrage, se contente de cadrer chaque plan avec une conformité totale, n’offrant jamais une originalité à l’ensemble. En plus de cela, il saccage chaque séquence d’action, en ne les filmant jamais assez convenablement pour offrir un minimum de plaisir au spectateur assoiffé de combat et d’autres pirouettes musclées. Il est encore plus triste de découvrir des effets spéciaux ratés, donnant un aspect presque bas de gamme à « I, Frankenstein ». La photographie de Ross Emery confirme cet aspect artistique très pauvre, en singeant les différents visuels des productions du genre. Au final, « I, Frankenstein » ne reste qu’un film bis, oubliable à la seconde même après avoir vu le générique de fin. Un autre long-métrage sur la liste des blockbusters ratés …

« I, Frankenstein », par un manque d’originalité scénaristique et artistique, ne se détache jamais des autres productions ratées. Aaron Eckhart n’arrive jamais à porter sur ses épaules le poids de ce pauvre blockbuster … Aussitôt vu, aussitôt oublié.

I, Frankenstein - Affiche

I, Frankenstein. De Stuart Beattie. Avec Aaron Eckhart, Miranda Otto, Bill Nighty, Jai Courtney, Yvonne Strahovski, Aden Young, Kevin Grevioux, …

Sortie DVD le 29 mai 2014, chez Metropolitan Filmexport.

Film vu dans le cadre de DVDTrafic. Visitez Cinetrafic que vous soyez plutôt films fantastiques sortis en 2014 ou film d’horreur 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s