Au cinéma

Au cinéma : «Dragons 2»

En 2010, avec « Dragons », les studios DreamWorks réalisaient un véritable changement de cap dans leur filmographie. Aujourd’hui, ils nous livrent sa suite : « Dragons 2 ». Chris Sanders co-réalisateur sur le premier opus, laisse les commandes à Dean DeBlois. Le long-métrage fût présenté hors-compétition, en sélection officielle au 67ème Festival de Cannes. « Dragons 2 » sort dans nos salles françaises le 2 juillet 2014.

Synopsis : Tandis qu’Astrid, Rustik et le reste de la bande se défient durant des courses sportives de dragons devenues populaires sur l’île, notre duo désormais inséparable parcourt les cieux, à la découverte de territoires inconnues et de nouveaux mondes. Au cours de l’une de leurs aventures, ils découvrent une grotte secrète qui abrite des centaines de dragons sauvages, dont le mystérieux Dragon Rider …

« Dragons 2 » est l’exemple même de la bonne suite, celle faite pour les bonnes raisons avec des thèmes et idées à défendre. L’histoire de ce nouveau long-métrage prend place cinq ans après les événements du précédent opus, permettant une véritable évolution des personnages et créant de nouveaux enjeux. C’est bien là le point fort de ce deuxième volet : son humanité par rapport au ressenti de ces protagonistes. Du côté du divertissement, la mission est accomplie. Un rythme effréné parcourt les une heure et quarante-cinq minutes du long-métrage, dans lesquelles le spectateur sera happé dès les premières minutes. L’humour est également un outil dont ce sert constamment le long-métrage, sans en abuser et de manière légère. Grâce à des rebondissement bien pensés et des séquences dès plus intenses, « Dragons 2 » devient encore plus fort que son prédécesseur ne l’est déjà, amenant la franchise vers les hauteurs des grands films d’animations.

À tout grand film, grand héros. On peut dire aisément que le duo formé par Harold et Krokmou relève sans souci le défi. Encore plus liés l’un à l’autre, c’est à partir d’eux que tout le long-métrage s’articule, formant un véritable pilier. L’écriture de ces deux personnages est donc logiquement très soignée, n’oubliant pas de bousculer les choses ici et là. De même, les relations qu’entretiennent Harold et son père, déjà creusées avec « Dragons », prennent un tournant intéressant. À défaut d’être primordial à l’intrigue, la bande d’amis d’Harold assure les rires tout au long de « Dragons 2 », notamment avec quelques running-gag savoureux. De manière générale, les personnages continuent d’évoluer de manière logique par rapport à leurs traitements dans le premier opus. C’est pour cela que cette suite fonctionne si bien : le long-métrage place au centre de son récit le ressenti et le questionnement de personnages ayant du mal à grandir ou à vieillir …

Contrairement aux personnages, l’animation de « Dragons 2 » n’a pas vieilli d’un pouce, trouvant même une beauté encore supérieure. Krokmou et ses mimiques de star du cinéma muet sont sublimées par cette animation très soignée où chaques détails comptent. On reste ébahit devant toutes ces couleurs rayonnantes, donnant vie aux personnages et aux décors sublimes. La bande-originale de John Powell offre cette tonalité si singulière au long-métrage, aidant l’animation à créer une véritable identité à l’ensemble. Dean DeBlois, se retrouvant seul à la réalisation, réussi l’exploit d’offrir une immersion complète au spectateur lors des séquences d’actions. Les plans de « Dragons 2 » sont habillement choisis, créant des cadres et des échelles très intéressantes pour le récit. Au final, « Dragons 2 » confirme le fait que la franchise est à DreamWorks, ce que celle de « Toy Story » est à Pixar : un ascenseur émotionnel et une merveille d’animation.

« Dragons 2 » est la suite extraordinaire et logique de « Dragons ». Usant d’humour et d’émotion, ce nouveau long-métrage des studios DreamWorks proposera une aventure épique au spectateur : une aventure de famille.

Dragons 2 - Affiche (9)

Dragons 2. De Dean DeBlois. Avec les voix originales de Jay Baruchel, Gerard Butler, Cate Blanchett, Jonah Hill, Christopher Mintz-Plasse, Craig Ferguson, …

Sortie le 2 juillet 2014.

Publicités

Une réflexion sur “Au cinéma : «Dragons 2»

  1. Pingback: Top & Flop 2014 : Le bilan de l’année | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s