Au cinéma

Au cinéma : «Brick Mansions»

Habitué aux productions EuropaCorp, Camille Delamarre passe à la réalisation pour la première fois avec l’une d’entre elles : « Brick Mansions ». Le long-métrage est un remake de « Banlieue 13 » de Pierre Morel. On retrouve au casting Paul Walker, le rappeur RZA et David Belle, déjà à l’affiche du film original. Luc Besson et Bibi Naceri signent le scénario. « Brick Mansions » sortait dans nos salles le 23 avril 2013.

Synopsis : Détroit. 2018. Damien, policier expert en arts martiaux, est chargé d’infiltrer le dangereux ghetto de Brick Mansions. Sa mission ; neutraliser une arme de destruction massive détenue par le gang de Tremaine, qui règne sur les lieux. Pour ce faire, Damien devra faire équipe avec Lino, un habitant du quartier qui connaît la banlieue comme sa poche …

« Brick Mansions », remake du long-métrage français « Banlieue 13 », ne se démarque jamais de son prédécesseur en terme de scénario. Les spectateurs découvrant l’histoire avec cette nouvelle version pourront, peut-être, se divertir un minimum, tandis que les autres ne trouveront qu’ennui et déjà-vu. En réalité, ce « Brick Mansiosn » n’est qu’un vulgaire copié-collé, plus facilement exportable à l’étranger grâce à sa nationalité américaine. Malgré une durée d’une heure et trente huit minutes, le long-métrage n’arrive jamais à maintenir l’attention du spectateur. Les scènes de dialogues se font de plus en plus rares au fur et à mesure que le film avance, afin de laisser place à une suite de cascades, backflip et autres moments de castagnes sans d’autres enjeux que de combler un vide. Malheureusement pour lui, « Brick Mansions » est une production qui mise tout sur son côté décérébré, tout en oubliant que le spectateur ne l’est pas.

À l’image de « L’arme fatale », « Brick Mansions » met en scène deux personnages complètement différents mais qui doivent travailler ensemble. On retrouve David Belle, déjà à l’affiche de « Banlieue 13 », qui reste toujours aussi bon en matière de cascades. Au final, on retiendra plus ses cascades que son jeu d’acteur, qui se rapproche du degré zéro. Paul Walker, dont il s’agit du dernier long-métrage tourné en intégralité, apporte seulement un certain charisme à son personnage. En face d’eux, les deux compères trouveront RZA, qui interprète le chef de gang Tremaine. Tout comme Paul Walker, RZA offre un tant soit peu de charisme à son personnage mais n’arrive jamais à réellement interpréter son rôle. Les rôles féminins sont tenus par Catalina Denis et Ayisha Issa, dont le seul but est d’apparaître de manière sexy … Bref, les mecs cognent et les filles sont jolies. Le niveau psychologique des personnages de « Brick Mansions » laisse à désirer …

Camille Delamarre, réalisateur de « Brick Mansions », a énormément travaillé sur les productions de Luc Besson avant de se lancer dans sa première réalisation. Malheureusement pour lui, cela se voit. Dès les premières images du long-métrage, avec ce générique aux allures de faux plan-séquence et aux ralentis affreux, le ton est placé : le spectateur aura à faire à ce qu’une production de Luc Besson a de pire à offrir. Pire, « Brick Mansions » va même jusqu’à reprendre les mêmes cadres que « Banlieue 13 », n’offrant strictement rien de plus. Si l’action en elle-même peut représenter le seul véritable intérêt, Camille Delamarre fait perdre en force à ces scènes avec une réalisation hasardeuse, donnant l’impression de ne jamais vraiment savoir ce qu’il filme. « Brick Mansions » est et restera un sous-produit formaté, n’offrant rien de plus qu’une redite de la version française avec un accent américain.

« Brick Mansions » est un long-métrage raté, qui ne sert qu’à exploité le long-métrage « Banlieue 13 » à l’étranger avec ce remake douteux … Ni les acteurs, le scénario ou encore moins la réalisation ne le sauveront de la catastrophe.

Brick Mansions - Affiche

Brick Mansions. De Camille Delamarre. Avec Paul Walker, David Belle, RZA, Catalina Denis, Ayisha Issa, Gouchy Boy, Carlo Rota, …

Sortie le 23 avril 2014.

Publicités

Une réflexion sur “Au cinéma : «Brick Mansions»

  1. Pingback: Top & Flop 2014 : Le bilan de l’année | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s