Au cinéma

Au cinéma : «Un été à Osage County»

Après son premier long-métrage, « The Company Men », John Wells revient avec l’adaptation de la pièce éponyme : « Un été à Osage County ». C’est l’auteure de la pièce, Tracy Letts, qui scénarisa elle-même le film. Julia Roberts, Meryl Streep ou encore Ewan McGregor tiennent les rôles principaux. « Un été à Osage County » sortait dans nos salles françaises le 26 février 2014.

Synopsis : Suite à la disparition de leur père, les trois filles Weston se retrouvent après plusieurs années de séparation, dans leur maison familiale. C’est là qu’elles sont à nouveau réunies avec la mère paranoïaque et lunaitique qui les a élevées. À cette occasion, des secrets et des rancœurs trop longtemps gardés vont brusquement refaire surface …

« Un été à Osage County » est un long-métrage, qui à l’inverse de la tendance, ne construit pas une famille autour de personnages différents mais déconstruit une famille unie seulement par les liens du sang. Bien sur, le long-métrage fonctionne énormément avec des dialogues très biens écrits où jeux de mots, ironie et franc-parler sont de rigueur. Le long-métrage n’est pour autant jamais vraiment drôle, il joue beaucoup sur le cynisme de ces situations et sur leur intérêt psychologique. La maison devient alors un lieu de retrouvaille, de confidence et de dispute pour cette famille non-conventionnelle. On se demande pourquoi tout le film ne se déroule pas entièrement dans ce lieu, tant les scènes en dehors sont d’une inutilité rare. Au final, « Un été à Osage County » est un long-métrage sur l’abandon et sur la peur de l’abandon où des personnages mal dans leurs vies essayent désespérément de se raccrocher à une valeur sûre : la famille, sans jamais y parvenir.

Une chose est sûre, les acteurs du film, tous autant qu’ils sont, portent le film à bout de bras sans jamais lâcher prise. Le long-métrage possède un casting où tous les acteurs, même les plus petits rôles, offrent tous ce qu’ils peuvent à leurs personnages. On découvre une relation touchante, même si ce n’est qu’au second plan, entre un père et son fils, interprétés respectivement par Chris Cooper et Benedict Cumberbatch. Julia Roberts se révèle incroyablement dure dans ces traits et phrasés, nous dévoilant une facette moins connue de son jeu d’actrice. Quant à elle, Meryl Streep se trouve être à la fois brillante de folie et en exagération par moment et n’arrive jamais à trouver le juste milieu, notamment quand elle se retrouve dans ces moments de délires sur fond musical. La meilleure scène, où le casting excelle à tout moment, est le repas de deuil qu’ils partagent ensemble. Un moment familial où le mot « famille » disparaîtra peu à peu, avant de s’effacer complètement.

Cependant, avec toutes ces qualités incroyables, le long-métrage possède un handicape assez important : l’absence complète de réalisation, qui n’est là que pour nous narrer aussi basiquement que simplement cette histoire. Tout ambition est réduite à néant. Le réalisateur, John Wells, laisse les performances des acteurs sublimer l’écran, ce qui n’est pas une mauvaise chose en soit, mais on pouvait attendre des procédés narratifs originaux afin de rendre le long-métrage encore meilleur. À côte de cela, la réalisation s’embourbe dans des scènes tire-larmes où la musique s’emballe et où la caméra essaye péniblement de faire ressentir le moindre sentiment, ce qui est impossible devant ces passages factices. On se retrouve même avec un plan final hors de propos, qui laisse une étrange impression, comme s’il n’assumait pas son statut de drame … Heureusement, la réalisation n’empêchera pas au long-métrage de faire passer très vite ces une heure et cinquante minutes.

« Un été à Osage County » est un drame familial au ton très cynique, évitant toute drôlerie qui aurait été de mauvais goût … Le long-métrage doit énormément à ses acteurs,qui forment les piliers de l’œuvre cinématographique, là où la réalisation n’a pas su être de qualité.

Osage County - Affiche

Un été à Osage County. De John Wells. Avec Meryl Streep, Julia Roberts, Ewan McGregor, Chris Cooper, Benedict Cumberbatch, Abigail Breslin, …

Sortie le 26 février 2014.

Publicités

Une réflexion sur “Au cinéma : «Un été à Osage County»

  1. Pingback: Top & Flop 2014 : Le bilan de l’année | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s