Au cinéma

Au cinéma : «12 years a slave»

Après les remarqués « Hunger » et « Shame », Steve McQueen nous livre son troisième long-métrage avec « 12 years a slave ». Il se base sur des faits réels, racontés dans le récit éponyme de Solomon Northup. Le réalisateur américain retrouve pour la troisième fois Michael Fassbender. Chitewel Ejiofor interprète le personnage principal, tandis que Benedict Cumberwatch ou encore Brad Pitt complètent le casting. « 12 years a slave » sortait dans nos salles le 22 janvier 2014.

Synopsis : Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’Etat de New-York, est enlevé et vendu comme esclave. Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité …

Avec ce nouveau long-métrage, Steve McQueen porte à l’écran une histoire de l’Histoire. Adaptation du récit autobiographique de Solomon Northup, « 12 years a slave » est un véritable combat permanent pour le personnage principal, une lutte pour une liberté qui devrait lui être accordée de droit. Ayant conscience de la tragédie des faits réels qu’il raconte, Steve McQueen n’alourdit pas son long-métrage de dialogues longs et qui se seraient avérés pompeux. Malgré ses deux heures et treize minutes et les douze années que l’histoire traverse, « 12 years a slave » échappe à l’ennui. Steve McQueen évite un côté académique à son film, notamment grâce au fait qu’il date et situe seulement sa première séquence. C’est dans sa note finale, que le réalisateur laissera trop apparaître cet académisme inévitable avec la présence de cartons explicatifs en guise d’épilogue.

Le casting de « 12 years a slave » est sûrement l’un des plus beaux atouts du long-métrage. Tous sont incroyables de talents et de charmes. Tout d’abord, Chiwetel Ejiofor se révèle. L’acteur cantonné jusqu’alors à de nombreux rôles anecdotiques dans des productions hollywoodiennes dévoile un jeu d’acteur subtile entre espoir et désespoir, deux sentiments cruciaux pour interpréter correctement son personnage. À ses côtés se trouve les acteurs montants du tout Hollywood. Benedict Cumberbatch offre à son personnage son visage si dur et son jeu d’acteur si doux, caractéristique de la psychologie du dit personnage. Michael Fassbender se révèle aussi fou que passionné. Paul Dano surprend encore une fois, malgré le peu de scènes accordées à son personnage. Tandis que Lupita Nyong’o trouve un premier rôle fantastique afin de nous montrer tous ses talents d’actrice et qu’elle possède une place dans cet ensemble.

Moins électrique et envoûtante que dans ses précédents longs-métrages, la réalisation de Steve McQueen n’en est pas moins brillante. Avec un scénario très peu bavard et misant énormément sur ses images, le réalisateur va naturellement leurs accorder une place toute particulière dans son film. Il y a deux sortes d’images dans « 12 years a slave ». Tout d’abord, celles de violence et que Steve McQueen ne cherche jamais à cacher, bien au contraire. Il place le spectateur face à ces abominations, qui se retrouve comme dans l’obligation de regarder car nulle échappatoire ne lui sera permis. Puis, il y a ces images d’émotions, où le réalisateur américain capte au détour d’une scène, d’un mouvement, un sentiment singulier comme celui du chant sur le cimetière. On pourrait rapprocher ce plan de celui de « Shame », où Carey Mulligan interprète « New York, New York » : le chant est un déclencheur d’émotion dans le cinéma de Steve McQueen.

« 12 years a slave » est un long-métrage à la force et la qualité incontestables, de par sa réalisation et ses acteurs. Le long-métrage ne tombe pas dans le piège de son scénario et évite toute leçon de morale ou discours trop cérémonieux. Un troisième long-métrage réussi.

12 Years a Slave - Affiche

12 years a slave. De Steve McQueen. Avec Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Paul Dano, Lupita Nyong’o, Brad Pitt, Paul Giamatti, …

Sortie le 22 janvier 2014.

Publicités

2 réflexions sur “Au cinéma : «12 years a slave»

  1. Pingback: News : Palmarès des BAFTA 2014 | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s