Au cinéma

Au cinéma : «Le loup de Wall Street»

Deux ans après son dernier long-métrage, « Hugo Cabret », Martin Scorsese nous livre « Le loup de Wall Street ». Ce long-métrage est une adaptation du livre éponyme et autobiographique de Jordan Belfort. À l’écran, c’est Leonardo DiCaprio qui incarne l’homme, marquant sa cinquième collaboration avec le réalisateur. Jonah Hill, Matthew McConaughey et Jean Dujardin complètent le casting. « Le loup de Wall Street » sortait dans nos salles le 25 décembre.

Synopsis : L’argent. Le pouvoir. Les femmes. La drogue. Les tentations étaient là, à portée de main, et les autorités n’avaient aucune prise.Aux yeux de Jordan Belfort et de sa meute, la modestie était devenue complètement inutile. Trop n’était jamais assez …

Avec « Le loup de Wall Street », Martin Scorsese s’adonne à un exercice qu’il connaît bien, puisqu’on pourrait comparer ce dernier long-métrage avec « Les affranchis », grand classique du réalisateur. Ces deux films ont pour dénominateur commun le fait qu’il narre, tous deux, l’ascension et la chute d’un jeune arriviste dans un milieu, où pouvoir et argent règnent. Durant deux heures et cinquante-neuf minutes, le scénario de Terence Winter passionne par sa justesse et son souffle, qui sent bon l’alcool et le mandraxe. Les dialogues sont tous impeccables, atout majeur pour un film qui se veut bavard. « Le loup de Wall Street » a l’intelligence de ne pas s’enliser dans le monde de la finance et de seulement se concentrer sur ces personnages coincés à l’intérieur. « Le loup de Wall Street » traite de thèmes forts mais avec un surréalisme assez envoûtant, amené par les drogues que prennent les personnages. La drogue devient alors une forme d’art subtil, une fausse vision du monde que l’on embellit, et c’est lorsqu’ils ne prennent rien que les personnages font un bad trip …

Ce long-métrage possède cette qualité, trop rare, d’un casting sans faute. Tous, sans exception, sont talentueux. Matthew McConaughey, Jon Bernthal, ou Jean Dujardin sont incroyables et marquent les esprits grâce à leurs personnages, avec pourtant peu de présence à l’écran, ! Kyle Chandler surprend avec un jeu subtil qu’on ne lui connaissait pas. La jeune australienne, Margot Robbie, se révèle et dévoile une palette de jeu très large et un charme intéressant. Jonah Hill continu tranquillement son bout de chemin vers les hautes sphères d’Hollywood. Il n’est jamais ridicule aux côtés de Leonardo DiCaprio, et nous prouve, une nouvelle fois, son talent de faire rire comme de convaincre lors de moment plus dramatique. Quant à Leonardo DiCaprio, il s’affirme comme le meilleur acteur de sa génération avec ce rôle qui restera en mémoire comme l’un de ses meilleurs. Martin Scorsese sera sûrement celui qui l’a poussé le plus dans ses retranchements, révélant son talent pour interpréter les fous, les marginaux et les extravertis. Au cinéma, Leo est roi.

Étrangement, ce ne sont pas les acteurs qui se révèlent être les plus dynamiques, ou qui apportent cette dose de punch au film. Non, c’est la réalisation de Martin Scorsese qui le fait. Le réalisateur américain nous prouve que même à 71 ans il souhaite réaliser des films où énergie et force de frappe sont présentes. À l’aide de plusieurs éléments comme la voix-off, le personnage qui s’adresse à la caméra, les plans séquences ou à l’inverse ces séquences montées très rapidement, les flashbacks, il s’offre une deuxième jeunesse. En alliant prouesses techniques et choix artistiques judicieux, il fait de ce long-métrage, l’un des futurs incontournables de sa filmographie. « Le Loup de Wall Street » possède cette force et qualité propre au premier grand film de la carrière d’un jeune réalisateur. Ceci est la preuve que Martin Scorsese n’a pas fini de nous régaler. Martin Scorsese que l’on pourra très vite surnommer Tonton Noël puisque « Le Loup de Wall Street » est le deuxième film consécutif à sortir en période de fêtes de fin d’année après « Hugo Cabret » en 2011.

« Le loup de Wall Street » s’impose comme le film à voir impérativement en cette fin d’année, grâce à son écriture, ses acteurs et l’incroyable réalisation de Martin Scorsese ! Le réalisateur de 71 ans n’a jamais été autant dans le coup.

Le Loup de Wall Street - Affiche

Le loup de Wall Street. De Martin Scorsese. Avec Leonardo DiCaprio, Jonah Hill, Margot <robbie, Matthew McConaughey, Jean Dujardin, Jon Bernthal, …

Sortie le 25 décembre 2013.

Publicités

2 réflexions sur “Au cinéma : «Le loup de Wall Street»

  1. Pingback: Top & Flop 2013 : Le bilan de l’année | Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s