Festival d'Amiens

Festival d’Amiens 2013 : «El condor pasa»

Alors que son « Pink » est sorti au mois d’octobre chez nous, Jeon Soo-il a déjà fini son prochain film : « El condor Pasa ». Il retrouve pour l’occasion son acteur fétiche, Jo Jae-hyeon, à qui il donne le rôle principal. « El condor pasa » n’a pas encore de date de sortie française.

Synopsis : Une collégienne est assassinée. Profondément lié à la jeune fille, Park, prêtre catholique, se sent responsable de cette tragédie.

« El condor pasa » est un film bien étrange, on ne sait pas trop de quoi il s’agit. Le film condense beaucoup de thèmes et problématiques, durant ses une heure et quarante-minutes, sans que l’on ait l’impression de les avoir vu correctement traités. De la relation entre un prête et une jeune fille au sentiment de culpabilité du prêtre, on ne voit pas bien la cohérence dans tout cela. La jeune fille disparait juste avant que l’on ne comprenne ce qui les lie, alors que ce long chapitre parait durer des heures … À l’inverse, le pèlerinage du prêtre qui cherche à se confesser est bien trop court. Jeon Soo-il tenait là le sujet fort de son film et ne s’en sert que comme d’un épilogue. Pourtant, il y a ce je-ne-sais-quoi qui tient le spectateur en haleine durant tout le film, comme si on avait la promesse d’un rebondissement, d’un twist ou même d’un propos exceptionnel. Les quelques envolées lyriques, très bien filmées, confirment ce sentiment qu’une chose incroyable risque de se produire. Cependant, le spectateur attendra encore longtemps cette promesse qu’il ne verra jamais venir …

Les acteurs du film interprètent leurs rôles correctement. On les surprend à donner tout leur talent dans certains moments clés du film, ce qui ne fait que les renforcer. Malheureusement, ces talents ne sont pas présents sur la longueur. La réalisation de Jeon Soo-il reste maitrisée. Le réalisateur coréen joue beaucoup avec les plans fixes, allant même jusqu’à faire sortir les personnages du champ et à laisser le plan sur le décor durant une courte minute. Il se place presque comme un témoin de l’histoire, créant un véritable atout pour le film dans son début, même si l’on aurait aimé qu’il prenne légèrement plus parti sur la fin. Au final de ces une heure et quarante minutes, on se demande : tout ça pour ça ? Une nouvelle fois, le film aurait gagné à être plus condensé et n’aurait pas meublé inutilement certaines séquences. « El condor pasa » n’est ni inintéressant, ni inutile. On retrouve autant de points positifs que négatifs. Il aurait fallu faire le tri dans toutes ces idées, qui sont bien trop nombreuses.

Jeon Soo-il signe un film inégal où bonnes et mauvaises idées s’alternent. La longueur du film n’aide pas à ne retenir que les points forts. « El condor pas » n’est pas un essai totalement raté, mais pas totalement réussi non plus.

El_Condor_Pasa-2013-p1

El condor pasa. De Jeon Soo-il. Avec Jo Jae-hyeon, Bae Jeong-hwa, …

Sortie en France non déterminée.

Ce film a été vu dans le cadre de la compétition officielle du 33ème Festival International du Film d’Amiens.

Publicités

Une réflexion sur “Festival d’Amiens 2013 : «El condor pasa»

  1. Pingback: Festival d’Amiens 2013 : Journal de bord n°7 | Ma Semaine Cinema

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s