Dossiers

Dossier : Qui est Richard Curtis ?

Richard Curtis est né le 8 novembre 1956 en Nouvelle-Zélande. Après avoir plusieurs fois changé de pays, il arrive à l’âge de onze ans en Angleterre, véritable terre d’adoption pour lui. Il fera ses études de langue et littérature anglaises à l’université d’Oxford où un événement va changer sa vie.

Il y rencontre Rowan Atkinson. Les deux amis vont alors travailler ensemble et commencer leurs carrières sur la chaine télévisée BBC 2 où ils écrivent « Not the Nine O’Clock News ». Puis ils écrivent la série « Blackadder » et « Mr. Bean », où Rowan Atkison interprète les premiers rôles, qui ont toutes les deux connues des succès internationaux. C’est à cette période que Richard Curtis se découvre des talents de scénaristes alors que le jeune homme souhaite jouer la comédie et écrire des scénarios afin de s’offrir des rôles …

exeter-trio2-450x321Rowan Atkinson (à gauche) et Richard Curtis (à droite)

Après la télévision, Richard Curtis s’intéresse au cinéma et écrit son premier long-métrage avec « The Tall Guy » réalisé par Mel Smith où on y retrouve Rowan Atkinson et Emma Thompson dans son premier rôle sur grand écran. Ce n’est qu’avec son deuxième scénario pour le grand écran que Richard Curtis va avoir la reconnaissance de son talent d’écriture avec « Quatre mariages et un enterrement ». Réalisé par Mike Newell, le film est un véritable succès critique et public à l’international où la justesse et le talent de l’écriture sont les principales qualités soulignées à chaque fois. C’est le début de la gloire pour Richard Curtis qui enchainera avec les scénarios de « Bean » avec Rowan Atkinson, « Coup de foudre à Notting Hill » ou encore « Le journal de Bridget Jones ». Ces scénarios montrent à chaque fois l’amour que porte Richard Curtis à l’Angleterre, un amour qui se perpétuera dans ses autres films. De même, il se spécialisera dans les comédies romantiques auxquelles il (re)donna les lettres de noblesses.

En 2003, Richard Curtis passe la difficile étape de la réalisation avec l’excellentissime « Love actually ». Il prouve ainsi à tout le monde qu’il peut donner vie à ses histoires. Ce n’est pas pour autant qu’il arrête d’écrire pour les autres puisqu’il écrira et ne réalisera pas : « Bridget Jones : l’âge de raison » de Beeban Kidron, « Cheval de guerre » de Steven Spielberg, ou encore un épisode de la série « Dr. Who ». Il réalisera son deuxième long-métrage en 2009 avec « Good Morning England », où il narre l’histoire d’une radio pirate dans les années 60.

love-actually-2003-tou-01-gHugh Grant et Richard Curtis sur le tournage de « Love actually »

Cette année, Richard Curtis revient avec un troisième long-métrage dont il signe la réalisation et le scénario : « Il était temps ». Pour la troisième fois consécutive, Bill Nighy fait parti du casting. On retrouve Domhnall Gleeson, interprète de Bill Weasley dans la franchise « Harry Potter », et Rachel McAdams dans les rôles principaux. « Il était temps » raconte l’histoire d’un jeune homme qui apprend qu’il peut voyager dans le temps. « Il était temps » sortira dans nos salles françaises le 6 novembre 2013.

Curieux de découvrir ce nouveau film de Richard Curtis ?

about time« Il était temps » de Richard Curtis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s