Direct-to-DVD

Direct-to-DVD : «Ricky Bobby : roi du circuit»

Après « Présentateur vedette : la légende de Ron Burgundy », le duo Adam McKay et Will Ferrell remet le couvert avec « Ricky Bobby : roi du circuit ». Ils signent une nouvelle fois tous les deux le scénario, tandis qu’Adam McKay réalise et Will Ferrell se procure le premier rôle. L’acteur retrouve son ami John C. Reilly devant la caméra. Le casting se constitue de Sacha Baron Cohen, Amy Adams et Michael Clarke Duncan. Malgré un succès aux Etats-Unis, « Ricky Bobby : roi du circuit » est sorti en France directement en DVD le 6 juin 2007.

Synopsis : Ricky Bobby est devenu un héros national grâce à ses nombreuses victoires dans la course automobile. Avec Cal, son ami d’enfance, ils se partagent, en toute loyauté, la première et la deuxième place du podium. L’arrivée d’un Français réputé dans le monde de la formule 1 va venir troubler la compétition et remettre en cause leur suprématie.

Comme la plupart des bonnes comédies américaines, « Ricky Bobby : roi du circuit » a plus à dire que son titre, réducteur, peut laisser paraître. Adam McKay et Will Ferrell, qui se retrouvent à l’écriture d’un scénario ensemble, livrent dans ce nouveau film tous leurs talents. On y retrouve le chemin de croix des sportifs dans ce genre de film : gloire, descente aux enfers, et de nouveau gloire. Si le cheminement n’est pas nouveau, le prisme à travers lequel les deux compères nous font découvrir leur histoire est, lui, bien original. On se trouve dans un monde que l’on pense (re)connaître, mais il comporte assez d’éléments absurdes et à la fois comiques pour nous faire croire à une sorte de bulle, où les personnages peuvent enchaîner une série de tonneaux en voiture et sortir indemnes avec le sourire. Will Ferrell et Adam McKay font partis de ce groupe de personnes (notamment le Frat-Pack) capable de créer une bulle dans notre monde ne répondant qu’à une règle : le rire à tout prix.

Will Ferrell, découvert dans la désormais célèbre émission « Saturday Night Live », livre une performance assez incroyable. Chaque mot qui sort de sa bouche est une machine à rire, et l’expression de son visage, sans cesse en mouvement, ajoute un côté de joyeux clown dans les nuages à ce personnage. À ses côtés, Will Ferrell retrouve son ami John C. Reilly. On peut dire ce que l’on veut mais les deux font la paire. Ils ne vont jamais chercher à être plus drôle que l’autre mais fonctionnent comme une équipe, à l’image du film. Le jeu d’acteur de l’un va toujours aider l’autre et inversement. Sacha Baron Cohen livre une prestation unique dont lui seul a le secret avec ce coureur automobile français homosexuel. Dans des rôles plus mineurs mais toujours aussi drôles et importants à leurs manières, on retrouve Amy Adams et Michael Clarke Duncan qui sont à contre-emploi. Il faut bien dire qu’on ne les attendait à dans de tels rôles. Pour finir, on trouve un rôle de « loser magnifique » avec le père de Ricky Bobby que seul ce genre de comédie sait écrire.

Adam McKay se trouve être bon pour donner un peu d’épique dans les scènes de courses automobiles. Jouant énormément avec les points de vue et le montage, certaines scènes de course font grande impression. Justement même si l’angle du film est assez original avec ce monde du sport automobile, le fond reste le même que dans plusieurs comédies du même genre. Le personnage principal est en quête de soi, et va passer par la rédemption avant de retrouver le bonheur pour lequel il va se battre jusqu’à la fin du film. « Ricky Bobby : roi du circuit » ne se concentre pas que sur Ricky Bobby, d’ailleurs, et va plus largement s’intéresser à toute sa famille (père et enfants principalement). Le film livre alors un portrait familial touchant et très drôle, toujours à travers ce prisme, dans l’écriture, et du monde du sport automobile, qui donnent tout l’intérêt à ce film. « Ricky Bobby : roi du circuit » est un film au récit universel sur un homme qui doit se relever de ses erreurs … le tout avec une bonne grosse dose d’humour, tout de même !

« Ricky Bobby : roi du circuit » est une comédie américaine, qui à plus à dire qu’on ne pourrait le croire. Les talents additionnés de Will Ferrell et Adam McKay fournissent l’une des meilleures comédies américaines de ces dernières années.

815VTreUi0L._SL1481_

Ricky Bobby : roi du circuit. De Adam McKay. Avec Will Ferrell, John C. Reilly, Sacha Baron Cohen, Michael Clarke Duncan, Amy Adams, Gary Cole, …

Sortie en France directement en DVD le 6 juin 2007.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s