Au cinéma

Au cinéma : «Les Invincibles»

Atmen Kélif a lieu l’idée d’un scénario où la pétanque aurait la place d’honneur. C’est comme cela qu’est né le film « Les Invincibles ». Ayant le rôle principal du film, Atmen Kélif laisse la réalisation à Frédéric Berthe, réalisateur des oubliables « Hollywoo » et « RTT ». Gérard Depardieu, Virgine Efira ou encore Edouard Baer rejoignent Atmen Kélif devant la caméra. « Les Invincibles » sortait dans nos salles le 18 septembre 2013.

Synopsis : L’annonce d’un tournoi international de pétanque organisé par le célèbre Darcy, va bouleverser la vie de Momo, et réveiller ses rêves enfouis par les aléas de la vie: devenir champion et vivre de sa passion. Galvanisé par sa rencontre avec Caroline, Momo va faire la paix avec lui-même et affronter les préjugés.

« Les Invincibles » pourrait être un film qui sort du lot et se démarque par son originalité. Après tout c’est le cas, on a rarement vu un film mettant au premier plan le sport préféré des sudistes : la pétanque. Le scénario du film réserve quelques bonnes surprises et se trouve être extrêmement bien pensé, trouvant sa place entre film sportif, de potes et sur l’identité nationale. Il arrive à concilier ces trois thèmes ensemble, formant un tout très cohérent. Si le film n’est pas forcément drôle, au sens où l’on éclate de rire et tombe de son siège, certaines répliques font mouches et se trouvent être intelligentes comme notamment celle de Gérard Depardieu : « L’argent n’a pas d’odeur, mais quand tu n’en as pas ça se sent ! ». Autre atout de « Les Invincibles » : sa capacité à rendre la pétanque cinématographique. En jouant avec différentes formes de plans et le montage, Frédéric Berthe donne une puissance à ce sport. Ce sera, d’ailleurs, les seules bonnes séquences filmées du film.

Oui, car le reste du film est filmé comme n’importe quels téléfilms bas de gamme. Frédéric Berthe ne sait jamais où placer sa caméra ou quels personnages filmer. À un moment donné du film, le personnage d’Edouard Baer s’énerve et au lieu de le filmer, Frédéric Berthe concentre sa caméra sur les pauvres réactions de Daniel Prévost. Je suis persuadé que le jeu d ‘acteur d’Edouard Baer à ce moment précis était plus intéressant que celui de Daniel Prévost. Il passe complètement à côté de son film, et le tire vers le bas. « Les Invincibles » aurait pu être un de ces films français qui sort du lot … Il n’en ait rien. De plus, si le film a su, jusque dans sa fin, livrer des rebondissements malins, il tombe dans la surenchère avec ses quinze dernières minutes. On se retrouve dans un ramassis d’évènements incongrus et complètement tirés par les cheveux digne de « Astérix aux jeux olympiques » (ceci n’est pas un compliment). Le plus gros problème avec « Les Invincibles » c’est que son scénario est original, mais que son traitement reste trop simpliste et dénué d’intérêt.

Atmen Kélif qui, en plus d’être à la base du scénario, joue le rôle principal sent sort plutôt bien. Il livre une interprétation juste et sincère, qui colle au personnage. Virgine Efira nous cache tout son talent dans ce film, on ne le verra malheureusement jamais, et n’est là que pour faire rêver le personnage principal avec sa plastique. Le personnage interprété par Daniel Prévost, et nombreux d’autres rôles, se retrouvent trop caricaturaux et ont du mal à sortir du caractère « clownesque » qu’ont leur a collé. Cependant, les deux acteurs formidables du film sont Gérard Depardieu et Edouard Baer. Le premier car il nous montre une nouvelle fois que c’est un monstre du cinéma français (quoi que l’on puisse dire), et il se trouve être attendrissant malgré sa rondeur gargantuesque. Le deuxième pète complètement les plombs et se lâche dans un rôle à contre-emploi. En fait, je crois qu’il n’y a pas mieux que Edouard Baer pour jouer les mégalos.

« Les Invincibles » aurait pu être un bon film grâce à son scénario et ses acteurs. Malheureusement, la réalisation de Frédéric Berthe plonge le film dans la broussaille, bien loin du fabuleux terrain (de pétanque) qu’Atmen Kélif avait pris la peine de construire.

les-invincibles-affiche

Les Invincibles. De Frédéric Berthe. Avec Atmen Kélif, Gérard Depardieu, Virginie Efira, Daniel Prévost, Edouard Baer, Bruno Lochet, Michel Galabru, …

Sortie le 18 septembre 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s