Sortie DVD

Sortie DVD : «Le monde de Charlie»

« The Perks of Being a Wallflower » a été édité chez nous sous le titre de « Pas raccord ». Son auteur, Stephen Chbosky décide de livrer une adaptation cinématographique, en réalisant le film lui-même. Pour son premier film, il s’entoure de la crème de la jeune génération avec Emma Watson, Ezra Miller et Logan Lerman dans les rôles principaux. Sortie en France sous le titre de « Le monde de Charlie », le DVD du film arrivait dans nos bacs le 15 mai 2013.

Synopsis : Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un « loser ». En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes, le sexe… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui.

« Le monde de Charlie », où dans sa langue originale « The Perks of Being a Wallflower », est un film générationnel sur l’adolescence comme on n’en fait plus depuis « The Breakfast Club ». Sous ses airs de déjà-vu (l’adolescence a été traitée plus d’une fois au cinéma), « Le monde de Charlie » se démarque clairement des autres. Les personnages ne sont pas de pauvres losers comme le montrent maintes comédies puériles pour ado’. Ils sont juste des personnes que les autres ne comprennent pas. Tout le monde à un jour connu ce sentiment de ne pas être compris et accepté à sa juste valeur par ceux qui nous entoure. Sa simplicité joue beaucoup en la faveur du film, qui ne cherche jamais à nous bluffer mais plutôt à nous toucher. C’est sûrement la plus grande réussite du film : être vrai.

Stephen Chbosky, qui livre avec « Le monde de Charlie » son premier long-métrage, ne tombe jamais dans les facilités ou erreurs « du premier film ». Le fait d’adapter son propre roman y ait sûrement pour quelque chose, il connait ses personnages et son histoire mieux que personne. Le véritable trait d’ingéniosité est sur l’utilisation des flashbacks. Ils sont amenés par petite touche, à la manière d’un puzzle qu’on dévoile au fur et à mesure. Jamais, Stephen Chbosky n’utilise des effets un peu kitsch. Même lorsque ces personnages se droguent, il préfère les filmer de front plutôt qu’avec un effet d’accélération et/ou de floue comme c’est le cas dans « Garden State » de Zach Braff.

Si « Le monde de Charlie » est une réussite, c’est aussi grâce à ses trois acteurs principaux. Ezra Miller, découvert dans le « We need to talk about Kevin » de Lynne Ramsay, transcende l’écran et défend, par son jeu d’acteur, ces adolescents rejetés par les autres. Il y a une telle passion, fureur et envie dans ce qu’il dégage qu’il ne met qu’une poignée de secondes à nous convaincre. Emma Watson sublime par sa fragilité et sa dureté. Elle livre un personnage en contraste permanent, se plaignant que les autres ne la voient pas comme elle est. On connaissait déjà le talent de ces acteurs, mais s’il y en a un qu’on n’attendait pas c’est Logan Lerman.

Logan Lerman est juste bouleversant, à croire qu’il lui fallait un tel rôle pour nous prouver tout l’étendu de son talent, très diversifié. Il passe de la timidité à l’amoureux, en passant par la tristesse avec une facilité qu’on ne lui connaissait pas. Les seconds rôles sont tous aussi bien traités. Le personnage du professeur de littérature, véritable mentor pour Charlie, est très bien traité et joué avec justesse par Paul Rudd. Les autres jeunes de la bande de Charlie forment un ensemble plus qu’homogène où chacun trouve sa place sans écraser les autres. « Le monde de Charlie » possède des personnages géniaux, servis par des acteurs qui le sont tout autant.

En plus de la réalisation et des acteurs, « Le monde de Charlie » est servi par une soundtrack des plus envoûtantes, créant une aura de nostalgie durant tout le visionnage. De The Smiths à Cracker en passant par David Bowie, toutes les musiques du film sont un ravissement pour nos oreilles. C’est d’ailleurs sur la musique de David Bowie, « Heroes », que se déroule ce qui est sûrement l’une des scènes les plus importantes du film : ce moment à part dans un tunnel où le personnage d’Emma Watson, puis celui de Logan Lerman, montent à l’arrière de la camionnette. Ils lèvent alors les bras, cheveux au vent, et se sentent l’espace d’un instant éternel : « And in this moment, I swear, we are infinite. ».

Avec « Le monde de Charlie », Stephen Chbosky livre une version de son livre dès plus brillante où la sincérité des sentiments est son point fort. Les acteurs portent avec ferveur et talent leur personnage. Le film d’une génération qui est à la fois tendre, touchant et profondément vrai.

Le monde de Charlie - Affiche

Le monde de Charlie. De Stephen Chbosky. Avec Logan Lerman, Emma Watson, Ezra Miller, Paul Rudd, Nina Dobrev, Mae Whitman, …

Sortie DVD le 15 mai 2013.

Publicités

8 réflexions sur “Sortie DVD : «Le monde de Charlie»

  1. Pingback: Dossier : Emma Watson, l’après «Harry Potter» | Ma Semaine Cinema

  2. Pingback: Nouveau projet pour Emma Watson | Ma Semaine Cinema

  3. Pingback: Top & Flop 2013 : Le bilan de l’année | Ma Semaine Cinema

  4. Pingback: Au cinéma : «Clochette et la fée pirate» | Ma Semaine Cinema

  5. Pingback: Dossier : Le teen-movie aujourd’hui, | Ma Semaine Cinema

  6. Pingback: Dossier : Le teen-movie, étude d’un genre cinématographique | Ma Semaine Cinema

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s