Rencontres/Expositions

Rencontre : L’équipe du film «Chimpanzés»

Jeudi 17 janvier 2013, après la projection du film « Chimpanzés » (la critique du film ici), j’assistais à la master-class du film avec la présence de Alastair Fothergill et Mark Linfield, les deux réalisateurs, Christophe Boesch, consultant scientifique principal, et Jean-François Camilleri, Président de Disneynature et de The Walt Disney Compagny France, Belgique et Pays-Bas.

SDC15509

Jean-François Camilleri commença la master-class en nous disant quelques mots sur la franchise Disneynature. Il nous dit que les films Disneynature sont des documentaires qui sont pensés pour le grand écran et non pour la télévision. Il insiste sur le fait de découvrir ces films en salles, afin d’avoir toute la beauté de l’image et la qualité du son. Il nous informe que le réel défi avec les Disneynature est de tomber sur la bonne histoire. En effet, Jean-François Camilleri affirme que c’est la nature, elle-même, qui scénarise les films de Disneynature et qu’ils prennent l’histoire que la nature leurs offrent. Les Disneynature prennent place dans des endroits reclus, qui ne sont pas accessibles facilement, et permettent de sensibiliser la jeune génération, comme la plus grande. Disneynature a l’ambition de sortir un film tous les ans.

Sur ces mots, nous avons découvert les premières images de « Grizzly », prochain Disneynature en date. Le tournage a commencé il y a six mois en Alaska et deux jours avant cette master-class, une femelle grizzly a donné naissance à deux petits. Jean-François Camilleri nous indique que le film tournera peut être autour d’eux, et nous ré-explique qu’encore une fois c’est la nature qui décide de l’évolution de l’histoire du film, rien n’est écrit à l’avance. « Grizzly » sortirait en 2014.

GrizzlyPremière image de « Grizzly »

Ensuite, Alastair Fothergill et Mark Linfield nous ont présenté des petits reportages qui seront inclus dans le DVD du film. Ces reportages ont permis une plus large compréhension du travail monumental qu’a effectué l’équipe de tournage. Le premier nous montrait une journée de tournage « normal ». On y voit l’équipe de tournage clairement en baver. La forêt Taï en Côte d’Ivoire, dans laquelle le film a été tourné, est recluse du monde. Des heures de marches à pied étaient obligatoires à l’équipe pour se rendre  sur les lieux de tournage. Bien entendu, les voitures ne pouvaient accéder à ces lieux, ce qui incluait à l’équipe de porter à bras le corps tout le matériel de tournage. À cela s’ajoute toutes les petites bêtes, les serpents dont les morsures sont mortelles, et la fatigue présente de manière plus forte chaque jour qui passe. La fatigue était due au fait, que les caméramans jouaient à cache-cache avec les chimpanzés qui se déplaçaient énormément. Ce reportage n’a fait qu’accentuer le respect que j’ai pour le travail qu’ils ont fournis. Le second reportage montre le système de câble qui a permis à l’équipe de tourner des plans aériens, plus proche que s’ils les avaient filmé d’un hélicoptère. Des câbles étaient suspendus d’un arbre à un autre. C’est ainsi qu’ils obtiennent ces travellings très fluides à travers les arbres. Cela parait simple mais les images du reportage, nous ont montré, encore une fois, que cela a été un vrai travail d’acharné. Puis le dernier et troisième reportage, nous montra comment une fois encore la nature a scénarisé le film en enlevant sa mère à Oscar, le personnage principal du film.

Christian Boesch, le consultant scientifique principal, pris la parole. Cela fait trente-trois ans qu’il passe sa vie avec les chimpanzés de la forêt de Taï en Côte d’Ivoire. Il a été d’une grande aide pour l’équipe de tournage, étant donné qu’il connait très bien ces animaux. Dès qu’on l’entend parler, on peut sentir l’amour que porte Christian Boesch aux chimpanzés. Il était conscient que ce tournage impliquait d’être proche des animaux. Il a alors mis en place des règles afin que le tournage se passe le mieux possible. Les caméramans ne devaient pas s’approcher à plus de neuf mètres des animaux et devaient porter des masques afin d’éviter toute propagation de virus. Il a tout fait pour offrir de belles images à l’équipe de tournage, tout en ayant un profond respect pour la nature et les animaux qui les entouraient. La petite chose amusante, c’est qu’il nous a présenté l’arbre généalogique des chimpanzés de la forêt de Taï. Christian Boesch est le fondateur de la Wild Chimpanzee Foundation.

SDC15503

La master-class s’est finie avec quelques mots sur « Jungle Story », le prochain film Disneynature après « Grizzly ». Le film se déroulera au Sri Lanka et en Inde. Le tournage a commencé l’été dernier et la sortie du film est prévue pour 2015.

Rencontre avec Alastair Fothergill, Mark Linfield, Christophe Boesch, et Jean-François Camilleri après la projection de « Chimpanzés » au cinéma Le Saint-Germain des Prés à Paris, le 17 janvier 2013.

Publicités

Une réflexion sur “Rencontre : L’équipe du film «Chimpanzés»

  1. Pingback: Critique : « Chimpanzés  « Ma Semaine Cinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s